Soutenue par la CGT, une partie des salariés de Magic Form était en grève


27 septembre 2019

Une vingtaine de personnes s’est rassemblée hier en fin de matinée devant l’enseigne Magic Form, avenue Jules-Guesde. Pas de tapis de course ou de vélos elliptiques, mais un soutien en fait à une partie des salariés de la salle de sport.

3 sur 5 se sont mis en grève pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail. C’est la 2e fois en deux mois qu’ils organisent ce type d’actions, soutenue cette fois, à leur demande, par la CGT.

Le secrétaire de l’Union départementale Laurent Indrusiak a pointé hier les agissements de la direction.

Et contacté hier, le directeur de la salle de sport réfute toute dégradation des conditions de travail et justifie certains aménagements opérés ces dernières semaines. « Je leur demande simplement de travailler » a-t-il commenté.